Suivez nous aussi sur :

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • Twitter - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle
  • nomade.news

La légendaire Jaguar Type-D



Jaguar  reproduit  la  Type-­D  après  le  dernier  modèle sortit  de  chaîne  il  y  a  plus  de  60 ans, 25  voitures  seront  assemblées  à  la  main  dans  l’atelier  Jaguar  Land  Rover  Classic Works  situé  dans  le  Warwickshire  au  Royaume-­Uni.




En  1955,  Jaguar  avait  prévu  de   produire  100  Type-­D  mais  seuls  75  exemplaires  étaient sortis  de  chaîne.    

La  Type-­D,  trois  fois  victorieuse  aux  24  heures  du  Mans  entre  1955  et  1957,  était équipée  du   moteur  XK  à  six  cylindres.  Chaque  détail  des  Type-­D  assemblées  pour  les clients  en  2018   sera  authentique  et  aux  spécifications  d’origine.  


Tim  Hannig,  Jaguar  Land  Rover  Classic  Director,  explique  :  «  La  Jaguar  Type-­D  est   l’une des  voitures  de  compétition  les  plus  emblématiques  et  les  plus  belles  de  tous  les  temps qui  compte  à  son  palmarès  trois  victoires  consécutives  dans  la  course  la  plus  exigeantedu   monde. Cette  occasion  de  perpétuer  le  succès  de  la  Type-­D  en  complétant,  à Coventry, le   volume  de  production  initialement  prévu  constitue  l’un  de  ces  projets,  qui  se présentent  si   rarement,  que  nos  experts  en  sont  fiers ».    


La  Type-­D  devient  le  troisième  véhicule  ‘Continuation’  de  Jaguar  Classic  après  les  six Type-­ E  Lightweight  assemblées  en  2014-­2015  et  les  neuf  XKSS  produites  en  2017-­2018.    




Les  experts  de  Jaguar  Classic  ont  un  accès  exclusif  aux  dessins  et  aux  dossiers originaux   du  modèle; ils  peuvent  ainsi  s’assurer  que  chaque  nouvelle  Type-­D  sera assemblée  aux   spécifications  d’origine  telles  que  définies  dans  les  années  1950  par  le Directeur  de  la   compétition  Lofty  England  et  son  équipe  d’ingénieurs.  Les  clients  de  la Type-­D  pourront   choisir  entre  le  modèle  Shortnose    de  1955  ou  Longnose    de  1956.    

Le  prototype  est  une  Longnose  de  1956  reconnaissable  à  son  capot  rallongé,  la  dérive   derrière  la  tête  du  pilote,  des  culasses  à  grand  angle  et  des  étriers  à  changement rapide.  



Kev  Riches,  Jaguar  Classic  Engineering  Manager,  commente  :  « La  création  des  neuf XKSS  dérivées  de  la  Type-­D  nous  procure  beaucoup  de  satisfaction  et  représente  un  défi encore  plus  grand  que  les  Type-­E  Lightweight.  Mais  l’expérience  acquise  avec  le  projet XKSS  va  nous  être  précieuse  pour  ces  25  Type-­D.  Chacune  d’entre  elle  sera  parfaite, dans   ses  moindres  détails,  comme  l’avait  envisagé  le  département  compétition de Jaguar».    


www.jaguar.fr

5 views